B2.jpg
K.gif
F.gif
saltpic.jpg
lephenix.jpg
pierre laszlo

 
Miroir de la chimie

Lucien Degoy a lu Pierre Laszlo 

Miroir de la chimie

Victime de son excessive modestie et des prestiges de ses cousines - physique et biologie -, la chimie pâtit dans notre société d'une " image de marque détestable ", déplore Pierre Laszlo. On la trouve compliquée, la prétend trop spécialisée, au mieux " polluante " dans ses développements industriels, au pire " menaçante et grosse de catastrophes ". Mais combien de préjugés et d'approximations dans ces figures - médiatiques et péri-médiatiques - d'une science pourtant si à l'aise en notre monde remarque ce spécialiste de chimie organique, ancien professeur à l'Ecole polytechnique. Son dernier ouvrage Miroir de la chimie, dont la composition, précise-t-il, s'est étendue sur plusieurs décennies, poursuit une réflexion rigoureuse et démythifiante que l'enseignant, singulier vulgarisateur, propose déjà depuis quelques années au grand public.

Celle-ci plonge ses racines dans la fréquentation prolongée des laboratoires de recherche où s'élaborent les molécules de notre temps (carburants, textiles, plastiques et autres médicaments...) et - ce n'est pas sa moindre qualité - la double d'un parcours familier de l'histoire de la discipline dans le dispositif des sciences. La chimie a, certes, ses grands personnages mais elle a plus encore ses grands livres, nous dit Laszlo : ceux qui derrière le fil des événements, des hypothèses et des polémiques au jour le jour, tissent et retissent l'indispensable synthèse : elle redonne régulièrement force et cohérence au système et réorganise, de proche en proche, l'ensemble du savoir. L'auteur privilégie une approche impressionniste : des faces multiples de l'objet moléculaire aux reflets changeants d'un métier centré sur la théâtralité se bâtit à petites touches le monde envoûtant et secret de la chimiosphère.

L.D.

(1) " Miroir de la chimie ". Pierre Laszlo. Editions du Seuil. 336 pages, 138 francs.